Droit de l’immobilier : la gestion des biens immobiliers en indivision


Le droit de l’immobilier est un domaine complexe et en constante évolution. Parmi les situations auxquelles sont confrontés les particuliers, la gestion des biens immobiliers en indivision soulève de nombreuses questions et problématiques. Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur les spécificités de cette forme de détention et les règles à connaître pour gérer au mieux ces biens.

Qu’est-ce que l’indivision ?

L’indivision est une situation juridique dans laquelle plusieurs personnes, appelées indivisaires, sont propriétaires d’un même bien immobilier sans que leurs parts respectives soient matériellement délimitées. Cette situation peut résulter d’une succession, d’un achat en commun ou encore d’un démembrement de propriété. Chaque indivisaire possède alors une quote-part du bien, exprimée en pourcentage ou en fraction.

Gestion courante et actes de disposition

Dans le cadre de la gestion des biens immobiliers en indivision, il est important de distinguer les actes de gestion courante des actes de disposition. Les actes de gestion courante concernent l’entretien et la conservation du bien, tels que les travaux d’entretien courant, le paiement des charges ou encore la souscription d’une assurance habitation. Ces actes peuvent être réalisés par un seul indivisaire, sans l’accord des autres, dans la mesure où ils sont nécessaires au maintien de la valeur du bien et ne modifient pas substantiellement sa nature.

Les actes de disposition, quant à eux, ont pour objectif de modifier la situation juridique du bien, comme la vente, l’échange ou encore la donation. Ces actes requièrent l’accord unanime des indivisaires, sauf exceptions prévues par la loi. Ainsi, en cas de désaccord entre les indivisaires sur un acte de disposition, il est possible de saisir le juge aux affaires familiales ou le tribunal judiciaire pour demander une autorisation judiciaire.

Le recours à un mandataire pour gérer les biens immobiliers en indivision

Afin de faciliter la gestion des biens immobiliers en indivision et d’éviter les conflits entre les indivisaires, il est souvent recommandé de recourir aux services d’un mandataire. Ce dernier peut être l’un des indivisaires ou un tiers, comme un notaire ou un avocat spécialisé en droit immobilier. Il aura pour mission de représenter les indivisaires dans leurs relations avec les tiers et de prendre toutes les décisions nécessaires à la gestion courante du bien. Pour en savoir plus sur le rôle et les missions du mandataire en matière d’indivision, vous pouvez consulter www.juridique-lab.fr.

La sortie d’indivision

Il est possible pour un indivisaire de sortir de l’indivision en cédant sa part à un autre indivisaire, en vendant sa part à un tiers ou en demandant le partage du bien. Le partage peut être amiable, lorsque tous les indivisaires sont d’accord, ou judiciaire, lorsque des désaccords subsistent. Il convient de noter que la loi prévoit toutefois certains droits de préemption et de substitution au profit des indivisaires lors de la cession d’une part à un tiers.

En résumé, la gestion des biens immobiliers en indivision nécessite une bonne connaissance des règles juridiques applicables et une communication constante entre les indivisaires. Le recours à un mandataire et la prise en compte des spécificités de chaque situation permettent de faciliter cette gestion et d’éviter les conflits.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *